Les projets de publication du Centre de Traduction d’Etat au Festival international des traducteurs

Les projets de publication du Centre de Traduction d’Etat au Festival international des traducteurs

 

Les publications du Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan ont été présentées au Festival international des traducteurs « Kotchur-fest », qui a eu lieu en Ukraine.

La manifestation organisée en commun par l’Union nationale des écrivains ukrainiens, la revue « La littérature ukrainienne » et les Editions « Sammit-kniga », s’est déroulée à la Bibliothèque centrale Maxime Rylski de la ville d’Irpin.     

Dans son intervention, la secrétaire exécutive du projet Marina Gontcharouk a parlé de l’activité du Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan, des ses publications en langues étrangers, présentées dans les différents pays du monde :

« Le Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan apporte des contributions importantes à l’élargissement et au développement durable des relations littéraires entre l’Azerbaïdjan et certains pays étrangers, à la promotion et à la diffusion de la littérature azerbaïdjanaise classique et contemporaine dans le monde. Je voudrais noter que le Centre donne une importance spéciale au développement des relations littéraires et culturelles entre l’Ukraine et l’Azerbaïdjan. La publication de l’« Anthologie de la poésie azerbaïdjanaise contemporaine » (publié à Kiev en langue ukrainienne), du recueil de ghazals « І шляхом Істини постав я сам... » (« Je suis devenu la Voie de la vérité... ») du grand poète azerbaidjanais Imadeddine Nassimi, du recueil de poèmes « І потонути неможливо, неглибокий цей світ... » (« Le monde est peu profond pour s’y noyer ») du poète azerbaidjanais contemporain Salam Sarvan est un exemple probant de ces relations. Ces livres ont été accueillis avec un grand intérêt dans les villes de Kiev, Kharkiv, Jitomir et dans d’autres villes et ils ont été distribués dans les bibliothèques centrales et universités de villes. Le Centre de Traduction d’Etat crée une école de traduction contemporaine en Azerbaïdjan et donne une large place aux échanges de pratiques avec les traducteurs des différents pays du monde. »

Ensuite, le traducteur et le diplomate Sergueï Borchevski a parlé des nouveautés dans le domaine de traduction, les échanges entre l’Ukraine et l’Espagne dans le domaine de traduction, le poète et le traducteur ukrainien connu Dmitri Tchistiak a parlé des projets réalisés et de la coopération étroite avec le Centre de Traduction, le maire adjoint sur les questions humanitaires de la ville d’Irpin a montré sa bonne volonté d’accorder le soutien à de tels projets.

A la fin de la manifestation, les exemplaires des livres du Centre, parus en Ukraine et dans d’autres pays, ont été présentés aux participants.

 

Galerie

AUTRES ARTICLES

  • « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre de Dnipro « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre de Dnipro

     

    Le IVe Festival international du livre de Dnipro (« Dnepr Book Space ») a accueilli une présentation du livre « Leyli et Madjnun » du grand poète azerbaïdjanais Nizami Gandjavi, publié en Ukraine cette année.

     

  • « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre

    À l'occasion du 880e anniversaire du grand poète azerbaïdjanais Nizami Gandjavi, la présentation du livre « Leyli et Madjnun », publié en ukrainien en Ukraine cette année, a eu lieu au Festival international du livre de Kiev (« Kyiv Book Art Fest »).

  • L’œuvre de Nizami Gandjavi sur le portail littéraire géorgien L’œuvre de Nizami Gandjavi sur le portail littéraire géorgien

    Le populaire portail littéraire géorgien « Iverioni » a publié les informations sur le livre « Leyli et Madjnun » et la préface de ce livre. Le livre a été publié en géorgien, à Tbilissi, dans le cadre de l' « Année Nizami Ganjavi » en Azerbaïdjan.