Les propos des célèbres français sur le caractère arménien

Les propos des célèbres français sur le caractère arménien

 

Le Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan a préparé le matériel documentaire « Les propos des célèbres français sur le caractère arménien », reflétant les opinions des célèbres français sur le caractère arménien, le génocide commis par les vandales arméniens à Khodjali contre la population civile. Ces faits historiques, traduits en langues anglaise, russe, turque, persane, arabe, géorgienne, française, ukrainienne, espagnole et allemande, seront diffusés dans les médias mondiaux, sur les portails internet, sur les réseaux sociaux à travers le monde.

De nombreuses personnalités célèbres françaises ont aussi exprimé leurs opinions sur le caractère des Arméniens. Ces personnes ont transmis aux générations présentes et futures leurs témoignages recueillis lors des communications étroites avec les Arméniens. Mais malheureusement, aujourd’hui, le gouvernement français sous l’influence du lobby arménien, soutient les revendications du prétendu génocide arménien au niveau de l’Etat et avance des points de vue contraires à la réalité concernant la Turquie et l'Azerbaïdjan. Nous vous présentons certains de ces avis.

L’écrivain français Alexandre Dumas (père) : « Les Arméniens sont des gens qui cachent ses pensées, intentions et sentiments, ils sont rusés et trompeurs. Ils n’apportent pas leur aide aux gens qui les ont aidés hier et qui se trouvent dans une situation difficile. Ils sont ingrats. »

 


Le voyageur français du XIXe siècle Armand Pierre de Cholet : « ... Je n'ai jamais pu trouver une langue commune avec eux (les Arméniens). Leur ruse est très dégoûtante, leur avilissement est insupportable, leur méchanceté est très regrettable. »


https://azerbaijan.az/related-information/106

L’extrait de la lettre envoyée par le Haut-Commissaire français au Caucase Damien de Martel au ministère des Affaires étrangères le 20 juillet 1920 :

« ...Quant à ces opérations militaires, j'ai obtenu quelques informations sur le déroulement des opérations des témoins récemment revenus de l’Arménie. A la fin du mois de juin dernier, les troupes arméniennes ont encerclé 25 villages situées au sud d’Irevan, où habitaient plus de 40 000 Azerbaïdjanais. Cette population pacifique, trop proche de la capitale, n’avait pas de revendications indépendantistes et vivait toujours tranquillement. A la suite de coups de canon, ils ont été expulsés de leurs villages vers la rivière Araxe. Les villages vidés ont été immédiatement occupés par les Arméniens. Au cours de cet événement, environ 4 000 Azerbaïdjanais, dont des femmes et des enfants, ont été mis à la mort, noyés par des soldats arméniens dans la rivière Araxe. »

https://genocide.preslib.az/az_a2-8.html

Le savant français de Banne : « Pendant un certain temps, l'Église arménienne a été le lieu de fabrication de fausses pièces. Ce monastère m'a donné l’impression d’être le centre politique, au lieu d’être le centre religieux. »

https://azerbaijan.az/related-information/106


L’extrait de l’article du journaliste français Jean-Yves Junet, le témoin du massacre de Khodjali en Azerbaïdjan : « Nous avons vu de nos propres yeux les cadavres des défenseurs de Khodjali, de centaines de civils - femmes, enfants, vieillards. Les Arméniens ont tiré sur notre hélicoptère et nous n’avons pas réussi à terminer le tournage. C'était une scène terrible. J'avais beaucoup entendu parler des guerres, de la cruauté des fascistes allemands, mais les Arméniens sont allés au-delà d'eux, tuant les enfants de 5 ou 6 ans, la population civile... »

https://genprosecutor.gov.az/az/page/azerbaycan/ermeni-terroru

 

AUTRES ARTICLES

  • « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre de Dnipro « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre de Dnipro

     

    Le IVe Festival international du livre de Dnipro (« Dnepr Book Space ») a accueilli une présentation du livre « Leyli et Madjnun » du grand poète azerbaïdjanais Nizami Gandjavi, publié en Ukraine cette année.

     

  • « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre

    À l'occasion du 880e anniversaire du grand poète azerbaïdjanais Nizami Gandjavi, la présentation du livre « Leyli et Madjnun », publié en ukrainien en Ukraine cette année, a eu lieu au Festival international du livre de Kiev (« Kyiv Book Art Fest »).

  • L’œuvre de Nizami Gandjavi sur le portail littéraire géorgien L’œuvre de Nizami Gandjavi sur le portail littéraire géorgien

    Le populaire portail littéraire géorgien « Iverioni » a publié les informations sur le livre « Leyli et Madjnun » et la préface de ce livre. Le livre a été publié en géorgien, à Tbilissi, dans le cadre de l' « Année Nizami Ganjavi » en Azerbaïdjan.