Les œuvres de Mikayil Muchfig sur le portail littéraire du Kazakhstan

Les œuvres de Mikayil Muchfig sur le portail littéraire du Kazakhstan

Dans le cadre du projet « La littérature azerbaïdjanaise dans le monde virtuel international » du Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan, le populaire portail littéraire kazakh « adebiportal.kz » a publié des poèmes « J'aimerais que ce jardin soit de nouveau... », « Nos yeux », « Mon cœur me dit que… » de l’éminent poète azerbaïdjanais Mikayil Muchfig et donné une large information sur son œuvre.

  Les poèmes ont été traduits en langue russe par le traducteur connu Vladimir Gafarov.

  Le portail « Adebiportal.kz » qui a un large auditoire, est un portail littéraire principal qui publie régulièrement des œuvres d'écrivains et de poètes de renommée mondiale comme Alexander Blok, Ryunosuke Akutagawa, John Updike, Ethel Lilian Voynich, Virginia Woolf, Hermann Hesse, Knut Hamsun.

  Le lien :

https://adebiportal.kz/ru//blogs/view/5035

 

 

 

AUTRES ARTICLES

  • « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre de Dnipro « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre de Dnipro

     

    Le IVe Festival international du livre de Dnipro (« Dnepr Book Space ») a accueilli une présentation du livre « Leyli et Madjnun » du grand poète azerbaïdjanais Nizami Gandjavi, publié en Ukraine cette année.

     

  • « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre

    À l'occasion du 880e anniversaire du grand poète azerbaïdjanais Nizami Gandjavi, la présentation du livre « Leyli et Madjnun », publié en ukrainien en Ukraine cette année, a eu lieu au Festival international du livre de Kiev (« Kyiv Book Art Fest »).

  • L’œuvre de Nizami Gandjavi sur le portail littéraire géorgien L’œuvre de Nizami Gandjavi sur le portail littéraire géorgien

    Le populaire portail littéraire géorgien « Iverioni » a publié les informations sur le livre « Leyli et Madjnun » et la préface de ce livre. Le livre a été publié en géorgien, à Tbilissi, dans le cadre de l' « Année Nizami Ganjavi » en Azerbaïdjan.