Le livre « Cinq minutes et l’éternité » d'Elchin a été publié en Russie

Le livre « Cinq minutes et l’éternité » d'Elchin a été publié en Russie

A l'occasion du 80e anniversaire de l'Ecrivain du peuple azerbaïdjanais Elchin, un recueil de nouvelles intitulé « Cinq minutes et l'éternité » a été publié en Russie.

Le livre préparé dans le cadre du projet conjoint du Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan et de l’Institut de la Traduction de Russie, a été édité par la Maison d'édition russe riche en tradition « Centre du livre Rudomino. »

Les auteurs de la traduction russe du livre, qui comprend les célèbres nouvelles « La Fleur a dit au rossignol », « La Veste jaune », « Train. Picasso. Latour.  1968 », « La Moto à cinq sous », « L’Ourson rouge », « Dix ans plus tard », « Argenté, orange, de velours », « Le Premier amour de Baladadach », « Les trains passent par ce monde », « Cinq minutes et l’éternité » de l’éminent prosateur, sont I. Zolotusski, G. Mitin, A. Ozlov, le rédacteur est Y. Fridshtein.

 

AUTRES ARTICLES

  • L’œuvre de Khaqani sur le portail littéraire anglais L’œuvre de Khaqani sur le portail littéraire anglais

    Dans le cadre du projet « La littérature azerbaïdjanaise dans le monde virtuel international » du Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan, le populaire portail littéraire... 

  • L’œuvre d’Isi Malikzade dans la revue littéraire électronique allemande L’œuvre d’Isi Malikzade dans la revue littéraire électronique allemande

    Dans le cadre du projet « La littérature azerbaïdjanaise dans le monde virtuel international » du Centre de Traduction d'Etat d’Azerbaïdjan, la populaire revue littéraire électronique...

  • La nouvelle de Mevlud Mevlud sur les portails turcs La nouvelle de Mevlud Mevlud sur les portails turcs

    Dans le cadre du projet « La littérature azerbaïdjanaise contemporaine » du Centre de Traduction d'Etat d’Azerbaïdjan, les populaires portails turcs « detayhaberler.com », « dibace.net », « haber.232.com » ont publié la nouvelle « Nous avons déjà grandi » (traduite en turc) de l’écrivain talentueux Mevlud Mevlud mourut subitement.