Les livres du Centre de Traduction ont été fournis à l'Université nationale linguistique de Kiev

Les livres du Centre de Traduction ont été fournis à l'Université nationale linguistique de Kiev

 

Les livres publiés par le Centre de Traduction d'État d'Azerbaïdjan (CTEA) ont été fournis au Département de philologie turque et au Centre Heydar Aliyev de langue et de culture azerbaïdjanaises de l'Université nationale linguistique de Kiev.

  Parmi les publications fournies par le Centre figurent l’« Anthologie de la littérature azerbaïdjanaise » en deux volumes, le « Dictionnaire orthographique de la langue azerbaïdjanaise », le livre « ...Nous croyions à l’indépendance de notre peuple » d’Alimardan bey Toptchubashov, le livre « Les témoins de Khodjali parlent », le recueil de poèmes « Le Monde fond comme un rêve » de Leyla Aliyeva, le recueil de ghazals d’İmadeddine Nassimi, publié en Ukraine, le livre « Qui suis-je ? » d'Ahmet Agaoglu et d'autres livres.

  La chef du Bureau de coopération internationale de l'Université nationale linguistique de Kiev Anastasia Pozhar a déclaré que l'Azerbaïdjan était un pays très important pour les étudiants du Département de philologie turque. « Il existe un groupe distinct dans notre université qui étudie uniquement la langue azerbaïdjanaise. Nous exprimons notre profonde gratitude au Centre de Traduction d'État d'Azerbaïdjan pour ces publications qui contribueront au processus d'enseignement et à l’apprentissage de la langue azerbaïdjanaise. »

  Selon Intigam Chikhizadé, le directeur du Centre Heydar Aliyev de langue et de culture azerbaïdjanaises de l'Université nationale linguistique de Kiev, les étudiants du groupe azerbaïdjanais de l'Université sont très intéressés par l'étude de la littérature, de la culture et de l'histoire azerbaïdjanaises. « Les publications fournies par le Centre de Traduction aideront les étudiants à obtenir des informations plus larges sur l’Azerbaïdjan, sur la littérature azerbaïdjanaise et les dictionnaires et anthologies seront une source importante et fiable de nouvelles connaissances. »

  À son tour, Marina Gontcharuk, la Secrétaire exécutive du CTEA sur les projets en Ukraine, a noté que le Centre avait mis en œuvre de nombreux projets réussis pour promouvoir la langue et la littérature azerbaïdjanaises dans divers pays. « Le Centre de Traduction fait de gros efforts pour développer les relations littéraires ukraino-azerbaïdjanaises. Ces livres créeront de bonnes opportunités pour le perfectionnement de futurs spécialistes universitaires sur l’Azerbaïdjan. »

 

 

Galerie

AUTRES ARTICLES

  • « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre de Dnipro « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre de Dnipro

     

    Le IVe Festival international du livre de Dnipro (« Dnepr Book Space ») a accueilli une présentation du livre « Leyli et Madjnun » du grand poète azerbaïdjanais Nizami Gandjavi, publié en Ukraine cette année.

     

  • « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre

    À l'occasion du 880e anniversaire du grand poète azerbaïdjanais Nizami Gandjavi, la présentation du livre « Leyli et Madjnun », publié en ukrainien en Ukraine cette année, a eu lieu au Festival international du livre de Kiev (« Kyiv Book Art Fest »).

  • L’œuvre de Nizami Gandjavi sur le portail littéraire géorgien L’œuvre de Nizami Gandjavi sur le portail littéraire géorgien

    Le populaire portail littéraire géorgien « Iverioni » a publié les informations sur le livre « Leyli et Madjnun » et la préface de ce livre. Le livre a été publié en géorgien, à Tbilissi, dans le cadre de l' « Année Nizami Ganjavi » en Azerbaïdjan.