Pourquoi l’Arménie ne veut-elle pas ouvrir les archives

Le Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan a préparé une vidéo concernant la déclaration du ministre turc de la Défense nationale Hulusi Akar, qui dévoile la politique hypocrite arménienne. Une vidéo qui sera diffusée en langues anglaise, russe, turque, persane, arabe, géorgienne, française, ukrainienne et allemande sur le réseau internet mondial, montre que les archives arméniennes qui se trouvent à Erevan et dans certains pays du monde, restent jusqu’aujourd’hui fermées aux chercheurs et ces documents secrets sont ouverts seulement à un petit nombre de personnes « sûres politiquement »

Il est souligné que les responsables européens et américains de la politique arménienne savent bien qu’il n’y a pas eu de génocide en 1915 et l’ouverture des archives va faire exploser un tel obus qu’il ne restera aucune trace des prétentions arméniennes.

>

AUTRES ARTICLES

  • « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre de Dnipro « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre de Dnipro

     

    Le IVe Festival international du livre de Dnipro (« Dnepr Book Space ») a accueilli une présentation du livre « Leyli et Madjnun » du grand poète azerbaïdjanais Nizami Gandjavi, publié en Ukraine cette année.

     

  • « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre « Leyli et Madjnun » au Festival international du livre

    À l'occasion du 880e anniversaire du grand poète azerbaïdjanais Nizami Gandjavi, la présentation du livre « Leyli et Madjnun », publié en ukrainien en Ukraine cette année, a eu lieu au Festival international du livre de Kiev (« Kyiv Book Art Fest »).

  • L’œuvre de Nizami Gandjavi sur le portail littéraire géorgien L’œuvre de Nizami Gandjavi sur le portail littéraire géorgien

    Le populaire portail littéraire géorgien « Iverioni » a publié les informations sur le livre « Leyli et Madjnun » et la préface de ce livre. Le livre a été publié en géorgien, à Tbilissi, dans le cadre de l' « Année Nizami Ganjavi » en Azerbaïdjan.